AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 à petit feu w/nahel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: à petit feu w/nahel   Ven 14 Juil - 0:25

ses pieds valsent sur le sol défraîchi. un sourire plaqué contre ses lèvres, elle se pavane avec légèreté. les yeux clos, elle se laisse bercer par cette mélodie entraînante. elle en oublie le monde. seule, dans une bulle de lumières, elle s'élance avec frénésie. seule, au milieu du troupeau, elle se sent ailleurs. voilà des heures qu'elle a quitté ce lieu, qu'elle a délaissé ses amies. chiara, elle s'en fiche des hommes qui les regardent. elle danse pour elle. chiara, elle n'entreprend pas une parade amoureuse. elle ne fait pas le paon. non chiara elle est dans son monde, elle ne voit pas ces langues pendues qui savourent l'arrondi de son postérieur qui se balance en spirales gracieuses. peut-être qu'elle danse bien chiara, peut-être pas. mais qui le lui dira ? du revers de la main elle balaye ces goûtes qui s'aventurent sur son front. ces perles de sueur qui marquent l'ardeur de sa ronde. doucement elle ouvre les yeux. doucement, elle revient dans ce monde. un déséquilibre. parce qu'elle se souvient qu'elle n'est pas seule. parce qu'elle étouffe au milieu des gens. alors elle s'écarte, se faufile de sa petite taille. elle à soif, chiara. alors elle commande, un truc fort pour s'envoler encore un peu plus. elle se sent bien, mais elle est encore trop présente. et dans l'attente elle les voit. ces chiens en rut, ces loups en chasse. avide des possibilités qui s'ouvrent devant eux. ils sont ridicules, la langue pendante, les yeux qui dévorent les formes qui se mouvent face à eux. elle a envie de les insulter, ces chiens de la casse. mais elle se tait, soupire d'indignation. ici c'est pas vraiment fait pour danser, pourtant la musique entraîne les gens. c'est ça qui lui plait. ici, les gens font ce qu'ils veulent. et elle, elle sirote son verre comme une petite fille. la paille entre les dents, elle s'aventurent à travers les tables, les gens debout. elle connaît pas grand monde. certains, de vue. d'autre parce qu'ils ont la gueule à tout le monde. mais lui, elle le connait. alors elle sourit, chiara. elle sourit parce qu'elle s'imagine la suite des événements. il est pas seule et ça l'emmerde. c'est pas une timide chiara, mais elle veut pas débarquer comme une de ces filles désespérées. elle s'avance juste, doucement pour pas passer inaperçue. elle décompose chacun de ses pas, donne un coup d'épaule peu discret. elle veut juste que leurs regards se croisent. elle veut qu'il sache qu'elle est là, qu'elle l'a vu. ça ne dure pas longtemps, juste assez pour qu'il accroche ses yeux aguicheurs. puis elle s'écarte, la bouche en coeur. pas trop loin. juste là, contre le mur. son verre entre les mains, la paille dans la bouche. le regard pointant dans sa direction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: à petit feu w/nahel   Ven 14 Juil - 16:25

le soleil décline dans le ciel. laissant progressivement la noirceur retomber sur les rues de la ville. y'a plus grand monde dehors. tous sont sagement rentrés chez eux. au chaud. prêt à aller se coucher pour être en forme pour le lendemain. le reste se sont réfugiés dans des bars ou des boites de nuits qui viennent à peine d'ouvrir. et nahel, il fait partie de ces quelques fêtards. ces courageux prêts à passer la nuit dehors. à s'amuser. à boire jusqu'à en retourner leur estomac. mais il s'est fixé une limite nahel. faut pas qu'il soit trop mal l'gamin. faut qu'il soit en forme demain. parce qu'il doit aller manger chez ses parents. enfin ses parents adoptifs. ça fait des semaines qu'il repousse ce fameux repas, il ne peut pas le manquer.
nahel, il retrouve ses potes en ville. certains membres du groupe. tout le monde n'a pas pu venir. ou peut-être que tout le monde n'a pas été convié. il sait pas trop nahel. il n'a pas cherché à savoir. il s'est juste rendu au lieu de rendez-vous. ce bar branché en ville. alors il s'pointe. pousse la porte et son regard s'pose sur ses potes. il sourit quelque peu. et s'approche. putain t'as mis l'temps nahel. il salue tout l'monde nahel avant d'rire aux paroles d'son amie. eh, j'sais que sans moi tu t'ennuie mais sois patiente quand même. et la jeune femme, elle vient frapper doucement son bras. c'est mérité. sûrement. il dit rien nahel. ça l'fait marrer au final. il s'contente de venir vers le bar pour prendre une bière. une première bière. la première d'une longue liste. nahel, il enchaîne les bières. parle avec ses potes. rigole pour tout et n'importe quoi. toutes les conneries qu'ils balancent. nahel, il s'sent bien là. avec ses potes. dans son monde. dans leur monde. il fait pas attention à tout ce qui l'entoure nahel. il fait attention à rien. sauf à ses potes. et quand il sort enfin de sa bulle, y'a ses yeux qui se posent sur les personnes aux alentours. y'a comme un regard qui lui brûle le dos. alors il cherche. partout dans l'assemblée. dans la foule de monde. son attention tombe sur une gamine. jeune femme qu'il connait bien. trop bien peut-être. chiara. un échange de regards. rien de plus. puis elle bouge du bar la gamine. elle va se poser dans un coin plus au calme. à l'écart de la foule. c'est comme un appel à ce qu'il la rejoigne. parce qu'elle ne le lâche toujours pas des yeux. et ça le fait sourire. discrètement. pour pas attirer l'attention d'ses amis. j'reviens. y'a des réponses. mais il n'y fait même pas attention. il s'avance vers chiara. lentement. il prend son temps. analysant les réactions d'la gamine. voir si elle voulait réellement qu'il vienne ou s'il avait mal interprété les signes. mais il s'retrouve bien trop rapidement devant elle. juste devant elle. salut. simple salutation alors qu'il apporte une nouvelle fois sa bouteille de bière à ses lèvres. juste pour en prendre une gorgée. une petite gorgée. il vient se glisser à ses côtés, s'appuyant à son tour contre le mur. le regard devant lui. il regarde le vide. juste le vide. il ne fait aucunement attention aux quelques personnes qui dansent. à ces quelques filles qui essaient d'attirer toute l'attention sur elle en remuant leurs hanches de manière sensuelle. le jeune homme, il glisse sa main libre dans la poche de sa veste en jeans. veste qu'il n'a toujours pas retiré depuis son arrivée dans le bar. la musique diffusée dans le commerce venant bercer ses sens. t'es là d'puis longtemps ? banalités d'usage. il balance ces quelques paroles juste comme ça. pour prendre des nouvelles. rien d'plus. chiara, c'est une fille bien. une fille cool. mais c'est l'ex de bey. alors il devrait même pas être là, avec elle, nahel. non, il devrait être resté avec ses potes. l'ignorer, sûrement. et balancer à bey le lendemain qu'il l'a vu dans c'bar. ou s'taire. il sait pas trop. il aurait sûrement du improviser. mais nahel, il fait tout l'contraire. au lieu d'rester à sa place, il rêve d'prendre celle qu'avait il y a quelques semaines son meilleur ami. putain d'trahison rêvée qu'il n'a toujours pas le courage de mettre en œuvre. par peur. par culpabilité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: à petit feu w/nahel   Sam 15 Juil - 15:27

ça tambourine contre ses tempes. c'est le battement de son coeur qui se fait plus intense. parce qu'un instant il lui semble qu'il va resté là, assis, à la regarder sans bouger. et durant cet instant chiara elle se dit qu'elle s'est peut-être trompée finalement. elle se sent un peu conne, chiara. elle se demande ce qu'elle fait là à l'attendre pour rien. parce que c'est ça qu'elle fait. elle l'attend. elle sait pas vraiment pourquoi. mais elle a envie de l'attendre. elle a envie qu'il réponde à son regard par la positive, qu'il la comprenne. elle sait que lui peut la comprendre. lui contrairement à d'autres. puis il se lève, prend de la hauteur. chiara elle se mord la langue pour ne pas que son sourire trahisse ses émotions. parce que, ouais, elle est contente, la gamine. elle se sent triomphante un peu. elle s'dit que s'il répond à son appel c'est qu'elle se fait pas que des illusions, même si tout ça c'est pas c'qui y a de plus réaliste, ni réalisable en fin de compte. nahel, c'est pas le type qu'on pourrait croire quand on le voit aux premiers abords. puis quand on connaît ses fréquentations. nahel c'est le pote de bey, mais c'est loin d'être bey. elle l'a compris ça chiara, seulement elle est pas toujours conscience de ce qu'elle est elle. l'ex. salut. - salut. qu'elle répond banalement détachée avant de remettre sa paille en bouche. elle en aspire lentement le contenu, comme pour le faire durer un peu plus longtemps. t'es là depuis longtemps ? des banalités qui la feraient presque soupirer. alors chiara elle hausse les épaules. longtemps, ça veut rien dire. c'est quoi longtemps ? assez pour que tu l'ais remarqué. une forme délicatement arrondie se trace à la commissures de ses lèvres, venant donner cette air espiègle qui s'ajoute à son charme. ses joues se creusent en arcs, laissant deviner ses fossettes naissantes. elle a le regard qui vrille. il se dévie de sa trajectoire. chiara, elle regarde au loin. là où il était avant. elle sait qu'il est pas là, qu'il viendra pas. elle le sait parce qu'il serait pas venu à sa rencontre sinon. y a le goût du risque dans cette histoire. mais dans l'cas présent si bey devait être de la partie ce soir, elle sait bien que nahel aurait pas bougé un cil. bien accompagné à c'que j'vois. sa tête pointe dans la direction des autres. des gens qu'elle connaît un peu, ou pas vraiment. de vue, quoi. quand elle fréquentait encore le turc. mais faut croire que c'était pas suffisant, mmh ? sa bouche se tord un peu plus. elle guette le moindre sourcillement, la moindre réaction de sa part. et elle aspire le contenue de son verre, les yeux rivés dans sa direction. sa paille émet le bruit sourd du vide. un écho qui la fait trembler jusqu'à ses lèvres. verre vide, elle ne le tient que du bout d'un main, prête à faire le plein de munition. ce soir elle c'est pas vraiment mis de limite. ce soir, elle se fiche bien de c'qu'il adviendra.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: à petit feu w/nahel   

Revenir en haut Aller en bas
 
à petit feu w/nahel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petit craquage mais bien ciblé !
» L'histoire de petit Louis
» petit morceau de tendresse
» Un petit écureuil très curieux...
» Un petit coucou !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♡ reach for the sky :: - sydney (aus) - :: paddington - darlinghurst-
Sauter vers: