AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (thébaïde)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: (thébaïde)   Dim 9 Juil - 22:21


ft. ken samaras (nekfeu)

-[Ata]Bey Çelik -
Plus l'offenseur m'est cher, plus je ressens l'injure.

_________________________________________________________________________
SIGNE ASTROLOGIQUE: personne ne l'a vu venir, celui-là, piaf de mauvaise augure, pointant lâchement,  déchirant la chair matricielle, invoquant la douleur et les trilles. Lui, c'est le premier de ceux qui n'étaient pas prévus. C'est peut-être pour ça qu'il pique, qu'il distille son venin, parce qu'il est né sous une étoile automnale, d'une fin d'octobre pour changer de peau et revêtir la dégaine d'un scorpion. Bey, il est nocif (et c'est presque à contre kalp)
LIEU DE NAISSANCE: la Constantinople déchue l'a vu  hurler et se débattre, pour en quitter la chaleur familière aussitôt que le besoin s'est fait sentir. Il avait cinq ans lorsque ses balbutiements turcs se sont retrouvés confrontés aux terres inconnues, à ces autochtones railleurs, à leur différence et à leur ressemblance. Au besoin d'intégration, aux stratégies d'adaptation.
FAMILLE: y'a que ça de vrai, que ça qui compte. ceux qui partagent le même sang et ceux qui partagent les mêmes aspirations, la même vision. Des bastons, des compromis et puis surtout, se protéger les uns les autres envers et contre tout.
À SYDNEY DEPUIS:depuis les préludes du futur Atabey, des temps immémoriaux ayant en partie effacé les souvenirs gravés sur la rétine. si l'administration le qualifie d'australien, c'est un titre faisandé  qui n’annihile pas le fait qu'il soit bien trop typé persan, ceci ou cela. Bref, on l'appelle le turc. Il est a sydney depuis presque toujours, le turc.
STATUT CIVIL: en ce qui le concerne, parler de "couple", c'est tout de suite aliéner les deux pauvres âmes qui se sentent pousser des ailes. C'est peut-être pour ça qu'il n'a jamais vraiment voulu reconnaître ce statut particulier. Qu'il a toujours nié le bail. La bae. Hécatombe sentimentale déglutie à coup de gnole et de baise médiocre. A coup de coups, justes, tirés à droite et à gauche, dans l'irrespect le plus total. Peut-être que Chiara a toujours été plus qu'un simple kiffe qu'on lance avec hésitation, peut-être moins qu'un fling, un encas, un entre-deux, celle qui aura meublé le temps, avant que son chemin dépravé ne croise celui de celle qui lui rendra au quintuple tous ses investissements ou qui le bousillera comme il aura bousillé l'oranaise. Le fait est qu'il n'est pas stable, Bey. Pas stable du tout. Qu'il détruit mieux qu'il ne construit, apparemment.
AMBITIONS ET RÊVES:  zéro pointé, il enrage depuis la naissance; il manque de tout, avide, ses ambitions n'existent que sur le papier. Dès qu'il espère mieux, la providence vient lui cracher un mollard sur la fiole. Il essuie d'un revers de main et agite le majeur. Des rêves, il n'a que ça, ils alimentent ses nuits et le tiennent en haleine. Bey, il veut des liasses de biftons dans ses poches, peu importe comment il arrive à les multiplier. Peu importe les chemins empruntés, l'important, qu'on dit, c'est d'y arriver. Alors, aujourd'hui il vise la lune, demain il visera les étoiles, le surlendemain il  voudra seulement le cadre maison-cloture-marmaille. Au fond, il ne sait pas ce qu'il veut.
REGRETS ET DÉSILLUSIONS: Du "R" au "S", entre ces deux lettres se dilate la liste, il la dresse les lèvres scellées et le regard perdu dans le vague. Regrets et désillusions revêtent différentes formes, portent différents prénoms. Mais, le turc,il fait comme si et, sachez qu'il le fait super bien.
PLAT ET BOISSON PRÉFÉRÉS: n'importe quel plat préparé avec un tas de bons sentiments suffit à égayer l'abruti et éveiller l'appétit. Tant que c'est fait avec amour, putain. Ce n'est pas le genre d'informations qu'il lâche par la parole mais, plutôt par le sourire, par cette façon qu'à son visage de s'illuminer lorsque quelqu'un prend la peine de cuisiner un truc pour lui. Cette façon de plisser des paupières, l'attitude gênée suivie d'un contentement naïf. C'est quand ses yeux disent merci qu'on comprend qu'il aime ce qu'il bouffe. Alors, que ce soit une pizza, un sandwich ou une omelette, c'est pas la forme qui importe mais le fond. Sale rejeton, il préfère tiser, ça lui permet d'alléger le poids des mots jamais prononcés.
LANGUES PARLÉES ET SPORTS PRATIQUÉS: toutes les langues n'ont aucun secret pour lui, bon juge de caractère, Bey décrypte les gestes et les attitudes, les intonations et les regards qui modulent les conversations. Pas besoin d'être lettré, connaisseur, détenteur d'une science infuse pour savoir lire les autres. Tous des bouquins en cours d'écriture ou des restes rafistolés. Il parle couramment l'humain (le turc et l'anglais). Par contre, aveuglé par la confiance, il tend à zapper les coquilles qui se glissent et qui faussent son interprétation de ces textes ambulants, dire qu'il a invité vilénie sous son toit, l'a accueilli à bras ouverts, qu'elle rit à gorge déployée avec lui. Qu'il l'appelle parfois babe ou frère. Question sport, pour lui, c'est une histoire d'équipe, de soutien, de partage de fardeau, une excuse pour réunir la meute.
PÉRIODE DE L’ANNÉE PRÉFÉRÉE:  le bandit arrive à puiser le bon dans chaque saison qui salue le temps venu. Qu'il pleuve, neige, vente, change ou demeure pérenne; c'est du pareil au même, du même au pareil. On doit faire avec.
TRAITS DE CARACTÈRE: imprévisible, il passe de l'impassibilité à la rage en un quart de seconde, il passe du rire aux jurons, du calme à la tempête; Bey, il est volatile, bourru, pécore. Il est irréfléchi, égoïste et douteux. Loyal en amitié, enculé de première en amour. Fou, paumé. Belliqueux et indifférent. Il rassemble les contraires. Le turc est soumis à sa fierté, à ses valeurs dépassées, à des croyances légitimées et étranges. Et le pire, c'est qu'il est également ce rancunier vivace qui n'oublie pas, ne pardonne pas et cultive ses travers. Il se dit "pas prise de tête", il y a le dire et l'être, l'être et le paraître.
CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES: pas vraiment charpenté comme un schwarzenegger, pas vraiment marqué comme œuvre d'art; Bey il accumule les cicatrices. Il y a celles qui forment des renflements clairs sur sa peau et puis, les autres. Indicibles, invisibles; plus profondes. Celles qui pulsent, celles qui tuent.


- KEEP ON MOVING TO THE FIRST RAY OF DAWN -

(sıfır) Benim adım Atabey Murat  Çelik les présentations commencent toujours de cette façon, mécaniques et dépourvues de sentiments, superficielles et prosaïques, peut-être trop simples, trop lisses. (bir) Ce sourire qui lui fend les lippes, d'un seul técô, il illumine sa ganache, schlingue l'insolence à plusieurs mètres, il renferme toutes les insultes, toutes les répliques, toutes les vérités qui n'ont pas besoin d'être formulées. Sourire exprime morgue et impertinence, attirance et clairvoyance, finalement tout, pour peu qu'on sache le lire.(iki) Lorsqu'il a un truc en tête, ah, putain, il démord pas. Il devient obsédé, déterminé, il chasse la proie avec attitude et patience. Comme on dit, tout arrive à point à qui sait attendre. Pas de problème, Bey, il est patient, il est carnassier; il obtient ce qu'il veut. Parce qu'il le veut. Un sale garnement.(üç) ça l'angoisse, l'idée qui s'incruste jusque sa moelle, celle qui le décrit comme un futur 'personne', celui qui dans dix ans en sera toujours au même point, c'est, à, dire : nulle part. Chez lui, on n'attend pas grand chose de cet aimant à banalité, à clichés. Il veut créer sa propre marque de vêtements, comme tous les jeunes qui ont un jour observé derrière leur écran l’ascension des illustres du genre : comme des gros affamés ; les seuls rêves auxquels il s'abandonne vraiment sont ceux qui sont à portées d'mains, tout juste quelques fantasmes faciles.  Il dit qu'il n'a peur de rien, faux, il a peur de foirer sa vie, qu'elle passe à côté de lui en lançant un "t'as raté l'coche".(dört)Depuis le début, on enchaine les généralités mais pas le seul sujet qui le ruine jusqu'à la racine des cheveux, Elle.C'était pas censé devenir beau puisque dès le début, ça ne l'a pas été; c'était dégueulasse et pas vraiment brillant. Une rencontre, dans la lignée de toutes les rencontres: fortuite, avec un arrière goût d'inconnu qui aurait cette tendance occulte à drainer le sang du haut pour le concentrer entre les jambes. C'était une projection illusoire, exutoire de ses envies lubriques, il aurait pu lui déclamer des vers, Bey, il s'est contenté de lui rentrer d'dans comme pas possible. Lorsqu'il a une idée en tête, le turc. Ça n'a pas été spécialement long mais, suffisamment pour qu'aux tréfonds germent des  ersatz de sentiments, pas vraiment de l'amour, pas vraiment de la possessivité, pas vraiment ceci ou cela. Chiara & Bey c'était défier les statistiques en sachant tout perdu d'avance, ils étaient tellement inutiles ensemble qu'ils auraient pu en rendre Pamela Anderson et Tommy Lee jaloux. Bref, ça s'est fini comme ça a commencé, de manière moche et sale, en eau de boudin. Ça puait la lâcheté et les non-dits. Chiara & Bey, présentement, ça reste l'histoire d'une succession d'occasions manquées.(beş)il a un rottweiler qu'il a nommé "Al Pacino", vous vous doutez bien qu'en plus de kiffer les bestioles, il aime "le parrain", les produits dérivés qu'il collectionne religieusement, sur lesquels il ne faut surtout pas foutre les pattes . (altı)Normalement, Atabey est musulman. Seulement, il est bien loin de respecter les piliers, les valeurs véhiculées, les interdits. Il est complètement du-per. Et ce, au grand désespoir paternel. Même s'ils ont fini par l'accepter tel quel : grave à côté de ses pompes.(yedi) La pilule est là, elle reste coincée quelque part entre l’œsophage et l'estomac, déglutie depuis plusieurs semaines déjà mais encore capable de diffuser son contenu. L'affection reniée s'est transformée en haine et s'il existe plusieurs phases de deuil, il parait que tout ce qu'il arrive à exprimer c'est d'la colère, sombre, profonde. Plus biaisée encore par le fait qu'il sache qu'il a ses torts dans cette affaire. Il évite d'afficher, il évite de tergiverser, même avec Nahel, son gars sûr, il en est incapable. Dieu seul sait que la confiance règne, il est également seul à savoir que l'infortune lui paie des verres, se dit son frère en lorgnant impunément sur celle qu'il considère encore comme sienne. Il va tomber de haut.  (sekiz) L'année dernière, au volant de sa gova, il a renversé un vieux monsieur. Bey écoutait sa musique à trop fort volume, fumait sa clope, prêtait attention à tout sauf à la ligne d'asphalte qui serpentait sous son regard. Évidemment, il a tellement flippé qu'il s'est mis à prier fort, fort tout en conservant son sang froid. Le gars s'en est tiré, une prothèse de la hanche et de la rééducation plus tard, le vieux loup est de retour chez lui. Bey s'est invité dans son quotidien depuis et refuse d'en sortir. Ils sont un peu comme chien et chat, deux générations différentes qui se caillassent à longueur de journée. Il allège sa conscience comme il le peut et garde le secret qui ronge. Il s'attache, aussi et c'est pas bon.(dokuz) à la vie, à la mort, jusqu'au bout. Nahel, c'est une extension Çelik ,une certitude. Les meufs s'en vont et viennent mais le frère, lui, il reste, il garde et protège sa position. Ils ont tout fait ensemble, à eux deux, c'est un hold up mental auquel personne n'arrive à résister. Mais, peut-être que croire en un lien indéfectible c'est se leurrer, se fourrer le doigt dans l’œil et le faire jusqu'à ce que le coude explose l'orbite. C'est vivre sur un nuage et adhérer à une connerie écrite un jour par un certain Thomas More. Peut-être ou peut-être pas.(on) Bu kadar.

*Je m'appelle.
** C'est tout.

forever in my mind:
 


Dernière édition par Bey Çelik le Mar 11 Juil - 0:46, édité 57 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (thébaïde)   Dim 9 Juil - 22:23

Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (thébaïde)   Dim 9 Juil - 22:26

bienvenue bébé, encore merci de tenter l'bonhomme
j'suis fan comme jaja du pseudo que t'as choisi et ken, comme j'l'ai déjà dis, c'est mon bébé suprême
si t'as la moindre question, n'hésite pas et bon courage pour ta fiche
(sans rancune pour chiara )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (thébaïde)   Dim 9 Juil - 22:31

merci, j'ai les glandes salivaires qui excrètent là

kenza,

nahel, pas de soucis, le lien de taré m'a attiré et ptn, c'était une bonne occaz' de jouer feu.
de rien, gros.
j'arrive, j'arrive polluer
(ce qui est à toi est à moi, ce qui est à moi est à moi, frère.
On parle pas d'une paire de Tn ou d'un jeu d'play là, sans rancune ? J'crois pas, non   )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (thébaïde)   Dim 9 Juil - 22:39

(c'qui est à toi est à moi aussi, ça va dans les deux sens non mais tu l'as cherché aussi, fallait savoir s'tenir avec elle Rolling Eyes mais viens polluer mes mps, viens donc )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (thébaïde)   Dim 9 Juil - 22:54

la paire de Tn elle vous
bienvenue ptite merde. vends moi du rêve, jtm
Revenir en haut Aller en bas
Bea Golighty
avatar

▪ sydneysider since : 04/06/2017
▪ phonecalls : 225
▪ identity : Martins
▪ face : Roden by Freesia/Mathou, tumblr.
▪ years old : twenty six yo.
▪ love status : Single mom, her son is everything.
▪ job|studdies : Waitress, dream of being a surgeon.

♡ to the good old days
▪ favorite things:
▪ address book:
▪ rp status: français/anglais

MessageSujet: Re: (thébaïde)   Dim 9 Juil - 23:04

KEN, KEN, KEN, j'aile tellement le voir sur les rpg Puis ce lien Bienvenue par ici et n'hésite pas si tu as une question

_________________


All her life she has seen, all the meanest side of me. they took away the prophet's dream for the profit on the   street
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (thébaïde)   Dim 9 Juil - 23:07

Chiara Sehili a écrit:
la paire de Tn elle vous

non mais franchement, t'es la plus belle paire de tn qu'j'ai jamais vu
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (thébaïde)   Dim 9 Juil - 23:47

Chiara Sehili a écrit:
la paire de Tn elle vous
bienvenue ptite merde. vends moi du rêve, jtm

attention, princesse, la merde t'a déjà éclaboussé -


@Nahel Boia - (pas dans mon imaginaire, peuh.  
ça dépend comment tu construis la phrase. sur ce, j'arrête les menaces, j'arrive desuite    )

cependant, viteuf comme ça, "la plus belle Tn", pas d'accord, je conteste même, je dirais mauvais investissement, le truc laisse passer l'eau Rolling Eyes

Bea, l'invite au harcèlement n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd merci, guapa.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (thébaïde)   Lun 10 Juil - 1:04

l'fennec
j'meurs tres bon choix
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (thébaïde)   Lun 10 Juil - 13:38

ptn, kidd (jpp, j'écoute Lolita là )
merci, pareil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (thébaïde)   Lun 10 Juil - 16:27

KEEEEEEEEEN
mais mais mais ce choix
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Tegan Grice
like a lion you run.
avatar

▪ sydneysider since : 19/03/2016
▪ phonecalls : 325
▪ identity : Capsize, Charlotte.
▪ face : Camilla Luddington, @lolitaes.
▪ years old : Twenty-nine at the end of the year.
▪ love status : In love with her best friends, so complicated though.
▪ job|studdies : Lifeguard with her red swimwear at Bondi Beach.

♡ to the good old days
▪ favorite things: surf, surf, surf, travel the world, eat pizza.
▪ address book:
▪ rp status: français/anglais.

MessageSujet: Re: (thébaïde)   Lun 10 Juil - 19:07

J'aime le choix d'avatar.
Bienvenue parmi nous. I love you I love you

_________________


-- something just like this.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reachforthesky.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (thébaïde)   Lun 10 Juil - 22:11

Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (thébaïde)   Lun 10 Juil - 23:04

    Bienvenue .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (thébaïde)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(thébaïde)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♡ reach for the sky :: - everything is a song - :: thought you got lost :: fiches-
Sauter vers: